Regards et politique, le blog de Fabien Bénard

lundi 24 novembre 2014

Rendre plus belle la Politique




Chers amis,

Samedi, il faudra voter en nombre, pour donner le meilleur élan à notre mouvement politique et notre fédération. En montrant notre attachement à la démocratie nous dirons notre volonté de rendre plus belle la Politique.

J'ai choisi de mettre la réflexion, la recherche de nouvelles idées et le partage de projets simples ou ambitieux au cœur d'un projet qui mettra le MoDem des Alpes-Maritimes dans une position d'aiguillon des caciques au pouvoir et permettra des conquêtes électorales, canton par canton, puis à l'échelle de notre Région. Nous ne regarderons pas sans rien faire les extrémistes déguisés en agneaux arriver aux responsabilités , sans créer l'espoir d'une participation de tous à la recherche de solutions, pour le logement, les transports, la création d'entreprises ou le soutien à l'emploi.

Je mettrai en ligne dans les prochaines heures sur ce site un projet simple, une feuille de route qui conduira les travaux du Conseil Départemental, puis du bureau opérationnel de la Fédération.

A votre rencontre encore mercredi à Antibes, 18h30 (café face à la Gare SNCF), jeudi A Cannes/Le Cannet (le lieu vous sera préciser rapidement)ou vendredi au pied de nos vallées, nous continuerons ce travail.

Soyez les bienvenue dans la fabrique d'Espoir, il y a tout à rêver et à construire ensemble !

Bien à vous

Fabien Bénard


Elections départementales: de la mer aux montagnes, rencontre des adhérents du MoDem 06.




fbetFBrecoupeeencore.jpg

Chers amis,

Dans le cadre de la très courte campagne des élections pour la Présidence de la Fédération du Mouvement Démocrate des Alpes-Maritimes, j'ai décidé de réaliser une tournée dans le département pour rencontrer et mobiliser les adhérents. J'irai à leur rencontre dans plusieurs bassins de vie et notamment à :

  • Menton, (le mentonnais, la Roya) vendredi 14 au soir sur le vieux port de Menton
  • Nice centre et nord , le dimanche 16 novembre en matinée au marché de la Libé
  • Vence et pays vençois Mardi 18 novembre en soirée
  • Nice ouest, jeudi 20 novembre en soirée
  • Cagnes Vendredi 21 novembre en fin d'après-midi et soirée
  • Antibes Mercredi 26 à 18h30 face à la Gare, à l'angle de l'Avenue de La Liberté et de la rue Robert Soleau
  • Cannes ou Le Cannet Jeudi 27 novembre à 18h30
  • Au bas des vallées de la Vésubie, du Var et de la Tinée Vendredi 28 toute la journée

Je reste joignable par courriel à l'adresse contact@fabien-benard.eu, et vous pouvez bien-sûr prendre rendez-vous avec moi, d'ici le samedi 29, jour des élections pour la présidence et le Conseil Départemental.
A très vite !

jeudi 10 janvier 2013

Les Voeux du MoDem 06



Chers amis,


Avec Gilles Rainero, Délégué départemental, les Vice-Présidents, Pascale Vaillant, Philippe Briand et Xavier Coromines, ainsi que Cédric Augustin pour la technique, j'ai le plaisir de vous présenter les meilleurs vœux du Mouvement démocrate des Alpes-Maritimes pour cette année nouvelle.

Ce sera une année de transition, sans échéances électorales. La situation de notre pays, de l'Europe, les difficultés de nombreux de nos concitoyens appellent la recherche de réponses, de solutions inédites, audacieuses, ou alors toutes simples, que souvent nous mettons en œuvre dans nos quotidiens d'élus locaux, de responsables associatifs, d'entrepreneurs, d'acteurs sociaux ou en "bons pères de famille".

Pour construire ensemble, localement, une offre politique débarrassée du dogmatisme et du clivage partisan, pour proposer des projets cohérents et forts, nous avons une charge de travail immense. Parmi nous, parmi vous, beaucoup ne manquent ni d'idées, ni de courage. Ces vœux pour que l'on se remette au travail, allez-vous les saisir, les relayer ?

Comme le plaisir de se retrouver n'a jamais manqué, alors nous vous proposons de noter dans votre agenda une option pour le vendredi 25 janvier. L'heure et le lieu d'une nouvelle Convention départementale vous seront communiqués rapidement.

Fabien Bénard,
Président du MoDem 06

Voeux du MoDem06


dimanche 25 novembre 2012

Mes citations favorites, les autres écrivent mieux que moi. Et c'est con la guerre...




Mettre à jour ma compilation de citations favorites, sur un fameux réseau social, est une bien drôle d'activité pour un dimanche matin... Mais pourquoi pas.
Cela pourra vous permettre de me connaître mieux, de deviner mon humeur, et surtout, surtout, de chasse ce bus de l'Amitié Judéo-musulmane qui occupe la première page de mon blog depuis de si longues semaines. (21 semaines, j'ai compté sur mes doigts.)

Rien de grave, sauf qu'entre temps une guerre s'est déclarée en Palestine et Israël. Et on va pas y aller en bus, pour jouer les casques blancs.

Aller, mes mots ne sont rien, par rapport à ses sentences et ses phrases pleine de philosophie. Oui, de sagesse.

"Il faisait des souliers, si jolis si légers, que nos vies semblaient moins lourdes à porter." Jean-Jaques Goldman.

« On a beau avoir fait le sot toute sa vie, le plus dur c'est le dernier moribond. » Le clown Sol, Marc Favreau « Si tous les poètes voulaient se donner la main, ils toucheraient enfin des doigts d'auteur! » Le clown Sol, Marc Favreau « La vanille appartient à ceux qui se lèvent tôt; il faudrait écrire ça tous les soirs dans son cornet. » Le clown Sol, Marc Favreau

« Je m'égalomane à moi-même...!» Le clown Sol, Marc Favreau

« Les photographes font tout un plat de leurs lentilles, et ensuite ils courent travailler au noir. Ça n'impressionne personne! » Le clown Sol, Marc Favreau

"Ce n'est pas le chemin qui est difficile, mais le difficile qui est le chemin"

"La non-violence est une arme puissante et juste, qui tranche sans blesser et ennoblit l'homme qui la manie. C'est une épée qui guérit." Martin Luther King

"L'humour en guise d'épée, l'amour en bouclier"

"L'espérance du lendemain ce sont mes fêtes" .Rutebeuf

"D'abord, ils vous ignorent, ensuite, ils se moquent de vous, ensuite ils vous combattent et enfin, vous gagnez" Gandhi

"Trop tard, nuit." JCA, il se reconnaîtra...

"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait ." Mark Twain

"Quand quelqu'un partage mon opinion, je n'ai plus qu'une demi-opinion . " Pierre Desproges

“J’ai établi une entente de co-existence pacifique avec le temps : Il ne me poursuit pas, je ne le fuis pas. Un jour, nous nous rencontrerons" Mario Lago

« Aime-moi lorsque je le mérite le moins, car c’est alors que j’en ai le plus besoin. » Proverbe chinois

« La vie peut seulement être comprise en regardant derrière soi; mais elle peut seulement être vécue en regardant vers l’avant. » Soren Kierkegaard

« Il faut toujours connaître la vérité, et parfois la dire. » Khalil Gibran

"Soyez le changement que vous voulez voir en ce monde." Gandhi





...à suivre, c'est con la guerre.


ombresetchine.JPG


mercredi 25 avril 2012

Une campagne présidentielle et des résultats décevants


Déception ?

Je suis bien sûr déçu du score de François Bayrou, nationalement et localement. Je ne peux pas vraiment expliquer cela, même si la vérité ne peut pas être entendue par tous. Aussi, il doit y avoir un manque de mobilisation des citoyens, de nos équipes, lié à individualisme de notre temps et des préoccupations personnelles que l'on ne pense pas pouvoir partager, pour mieux les supporter.

Mais je garderai, nous garderons, en saluant une équipe formidable de gens ordinaires, le souvenir d'un accueil toujours excellent pour notre candidat, et la satisfaction d'avoir soutenu un programme de vérité. Citoyens lucides et engagés.

Au-delà, le score du Front National et des extrêmes, le fait qu’un candidat rassemble 85000 électeurs français sur son projet, accessoirement de coloniser Mars, est pour moi très préoccupant.

La guerre des deux camps et la pression des extrêmes dans chaque camp rend très périlleux l'exercice politique pour l'avenir du pays. Donc je suis également persuadé, comme François Bayrou qu' il faut une force centrale, et cette force nous voulons la faire naître, personne n'en sera exclu. Après un court repos, les messages reçus et les contacts pris me confirment que nous serons nombreux à re-partir dans l'action. Localement, nous serons aussi attentifs à l'évolution des frontières politiques. A ré-inventer une façon noble de faire de la Politique à l'écoute de nos concitoyens.

Les constantes et encore récentes révélations journalistiques sur les affaires du quinquennat, ces camps dressés sur des idéologies, l'alternance, amèneront une nouvelle donne politique bientôt.

Heureusement des élus honnêtes il y en a, et c’est même la très grande majorité. Des élus courageux aussi. Ceux que j'appelle les gens de bonne volonté. François Bayrou appelait à une majorité du courage, et il est le seul à avoir parlé d'efforts à faire tous ensemble.

Bien sûr certains disent que nous n’avons pas d’autres choix que d’être clairs. C’est pour cela que nous posons la question : Qui se situe du même côté des valeurs humanistes que nous ? Quelle société de tolérance de respect voulons-nous ? Qui va vraiment s’attaquer à la dette et au problèmes de l’emploi et du pouvoir d’achat ? Quel intérêt pour le MoDem et Bayrou de prendre parti ? Il n’y en a pas, que cela plaise ou non aux commentateurs !

Préserver notre mouvement, construire une offre politique centrale nous amène à nous hâter de prendre le temps ! Sereinement, et cela même si certains prennent des positions à titre individuel, nous réfléchissons.
Comme lundi soir en Conseil départemental du MoDem 06, et encore jeudi soir pour une réunion régionale à Aix en Provence. Bien sûr que chacun fera ce qu’il pense être bon, dans le secret de l’isoloir le 6 mai. Mais en tant que responsable local, je pense que François Bayrou, qui s’adresse aujourd’hui aux deux finalistes, doit encore une fois prendre du recul et de la hauteur. Alors même que l’on voit depuis deux jours François Hollande rester enfermé dans des certitudes folles en termes économiques, et Nicolas Sarkozy foncer dans les bras du Front National.

Ils ont commencé depuis 2 jours à apporter des éléments de réponses.

jeudi 22 mars 2012

Rétina: 1000 choeurs pour un regard




Le printemps est toujours plus lumineux et solidaire avec les chorales qui se mobilisent pour l'associaiton RETINA.Retrouvez ici mon billet et les photographies de l'un des concerts à Nice l'an dernier.

Plusieurs concerts, dans les Alpes-Maritimes, et notamment à Nice, samedi 24 mars, à 20h30.

ÉGLISE SAINT JOSEPH, 21 RUE SMOLETT, 06300 NICE, avec LA CHORALE ARION GOSPEL SINGERS, LA CHORALE SIDORELA, LA CHORALE DU COLLEGE DE L ARCHET, LA CHORALE DES COLLEGES PIERRE BERTONE ET ROUSTAN


lgoretinachorales.gif

vendredi 25 novembre 2011

Café démocrate délocalisé à La Trinité, Circulation, stationnement, transport et déplacements...



transport2_w.jpg


En cliquant ici, retrouvez l'évènement sur facebook, et plus d'informations


lundi 14 novembre 2011

Programme européen d'aide alimentaire sauvé, pour 2 ans ! JL Bennahmias



voixestlibrebennahmias.jpg

Jean-Luc Bennahmias, député européen et vice-président du Mouvement Démocrate, s'est félicité que "l'essentiel du Programme européen d'aide aux plus démunis" soit sauvé, tout en regrettant qu'il ne s'agisse que d'un "sursis de deux ans", lundi 14 novembre.

"Dans l'immédiat, l'essentiel est sauvé", a t-il confirmé. "Le budget du PEAD sera conservé dans son entièreté pour les deux années à venir. Si nous pouvons nous en féliciter, surtout pour toutes les associations qui œuvrent sur le terrain, la vigilance reste de mise car la question n'est en rien réglée sur le fond", a précisé le député européen.

"L'Europe, disaient-ils, se construit à petit pas, trouve ses élans dans les crises, face aux murs. Pour cette fois-ci, c'est raté ! Le programme n'obtient qu'un sursis: si nos ministres européens de l'agriculture se sont apparemment mis d'accord pour mettre un terme à ce psychodrame dont on se serait bien passé, l'Allemagne a annoncé la couleur : après 2014 elle ne veut plus entendre parler de ce programme ni d'ailleurs de politique sociale à l'échelle européenne", a t-il expliqué.

"Dire cela dans la période actuelle, au moment où les politiques d'austérité frappent durement les peuples européens et où l'Union est en pleine crise existentielle, c'est nier le futur de l'Union Européenne : car il n'y aura pas d'Union Européenne à l'avenir sans Europe sociale, sans rééquilibrage de la dimension économique par une prise en compte du social", a t-il poursuivi.

"Il y a donc encore beaucoup à faire... L'Europe sociale ressort de cette crise plus affaiblie que jamais. Il faut inventer de nouveaux mécanismes de solidarité efficaces. Ce sera à la Commission européenne, en collaboration avec le Parlement européen de présenter des solutions pour trouver d'autres modes de financement et pérenniser cette action européenne en faveur des plus démunis. En attendant, le sursis obtenu pour le PEAD est déjà une bonne nouvelle pour les millions de bénéficiaires dans l'Union européenne", a t-il conclu.



Publié ce jour sur le site du Mouvement démocrate


- page 1 de 19