Et oui, pas d'Université de rentrée au MoDem, comme autrefois à l'UDF, sans la photo de rentrée. Bien sûr, il y a les timides, les petits que l'on met devant, les jeunes femmes qui font la parité, les mieux élus ou les plus importants qui eux, savent poser.
Sans couper leur respiration. Car du mouvement, il en faut pour que la pose soit naturelle. Pas un bougé, le photographe, de bonne sensibilité, ne le supporterait pas ! Mais ce mouvement maitrisé, cette stature qui en fait,nous transforme pour un instant en modèle de Michelangelo, là est le secret de la réussite.


Le petit Nicolas avait raison, la photo de classe, un souvenir qu'on va chérir !

IMG_1763.JPG