Repris du site mouvementdemocrate.fr

Bayrou.bmp

François Bayrou appelle les élus français à participer à un "mouvement de refus républicain" du fichier Edvige, en appuyant un recours qu'il dépose devant le conseil d'Etat, dans une lettre dont copie a été transmise lundi à l'AFP. Dans sa lettre, destinée à "tous les maires de France" et qui va également être envoyée aux "conseillers généraux et régionaux", il annonce sa décision de saisir le Conseil d'Etat contre le fichier Edvige, qui autorise notamment un fichage centralisé des élus....

Créé par un décret paru le 1er juillet au Journal officiel, Edvige permet de recenser dès 13 ans des personnes jugées "susceptibles de porter atteinte à l'ordre public", ainsi que des personnes "ayant sollicité, exercé ou exerçant un mandat politique, syndical ou économique" ou jouant un "rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif".

"Les adresses personnelles, les numéros de téléphone, les adresses électroniques, les signes physiques particuliers, l'immatriculation des véhicules, les informations fiscales et patrimoniales, et toutes les données relatives à l'entourage, aux relations personnelles seront désormais fichées", dénonce François Bayrou. "Plus outrageant encore", les "données concernant l'orientation sexuelle ou la santé pourront être enregistrées "de manière exceptionnelle" ", ajoute-t-il.

Devant une telle "dérive", le député des Pyrénées-Atlantiques devait saisir lundi le Conseil d'État. "Mais j'ai la conviction que seul un mouvement de refus républicain peut faire barrage à une décision déjà prise", ajoute-t-il dans sa lettre. "Un recours au Conseil d'État aurait un poids accru s'il était appuyé par un grand nombre d'élus ou d'anciens élus".


Si j'ai décidé de reprendre cet appel, cela fait suite à cette série :

Je parie...un billet, sur le fichage généralisé ...1

Je parie, ...sur Edvige,... qui ne passera pas l'été ! 2

Edvige - Liberté, j'écris ton nom ! 3